RDC : Général Kasonga « Les ennemis de la paix seront vaincus par une pression populaire et militaire »

A en croire le général Léon-Richard Kasonga, les agglomérations environnant la ville de Beni, sont désormais sous le contrôle total de l’armée, et cela, grâce à la franche collaboration avec les civils qui ont utilisé les systèmes d’alerte mis à leur disposition.« Les ennemis de la paix en territoire de Beni et Lubero seront vaincus par une pression populaire et militaire », a affirmé le porte-parole des Forces armées de la République démocratique du Congo dimanche 8 décembre à Beni.

« Partout où ils se trouvent, partout où ils se cachent, partout où ces éléments dormants se trouvent, faire une pression populaire accentuée par la pression militaire, pour qu’une fois pour toutes, cet ennemi terroriste soit neutralisé d’une manière définitive et que le territoire de Beni, les villes de Butembo et de Lubero, connaissent la paix absolue, la paix totale et que les ressources de notre pays au lieu qu’elles soient consacrées dans la recherche de la sécurité, mais que ces ressources servent plutôt au développement et au bienêtre de notre peuple »,

a affirmé le général Léon-Richard Kasonga.

Pour lui, cette collaboration doit se poursuivre, mais cette fois-ci avec une pression populaire et militaire pour chasser l’ennemi hors du pays.

« C’est ici donc l’occasion de renouveler l’appel citoyen en direction de nos populations d’ici Beni, de Butembo et de Lubero, pour regarder dans les mêmes directions avec les forces armées, afin que, la pression militaire cumulée avec la pression populaire, tous ces criminels, tous ces terroristes, tous ces hors-la-loi, puissent être contraints de déposer les armes et de se rendre ou en tout cas être éradiqués, si non , traverser la frontière et rentrer dans leur pays, parce que ce n’est pas ici chez eux », note le général Kasonga.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*