RDC-Goma : Encadrés par la Police, des leaders de LAMUKA ont déposé leur mémo au gouvernorat

Malgré la répression de plusieurs manifestants par les éléments de la Police Nationale Congolaise, au tout début de la manifestation de LAMUKA organisée ce 13 juillet 2020 pour contester l’entérinement de Ronsard Malonda à la tête de la CENI, certains leaders de l’opposition au Nord-Kivu ont été encadrés par les forces de l’ordre jusqu’au gouvernorat où un mémorandum a été déposé.

Le mémorandum a été déposé entre les mains de la vice-gouverneur, Marie Kahombo Lumoo après sa lecture à la presse par le porte-parole de l’opposition en province, le député provincial Kakule Saasita, élu de Lubero.

Dans la correspondance adressée au chef de l’État, ils dénoncent l’entérinement « controversé » de la candidature de Ronsard Malonda à la présidence de la CENI en succession de Corneille Nangaa et exigent le retrait des propositions des lois de Minaku et Garry Sakata sur la reforme judiciaire.

Dans d’autres coins de la ville, une trentaine de manifestants ont été interpellés et relâchés quelques heures après, alors que dans le quartier Majengo au nord de la ville de Goma, des tirs à balles réelles ont été entendus et des heurts ont éclatés entre policiers et manifestants.

À 14h, heure locale le calme revient quand bien même les activités socioéconomique tournent au ralenti, contrairement au centre ville où les activités se déroulent normalement.

Quelques blessés sont à déplorer tant du côté policier que des protestataires. Un Policier grièvement blessés par arme blanche a été acheminé aux urgences, à l’hôpital Heal Africa.

 

7su7/Provinces26rdc.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*