RDC : Guy Matondo, ancien ministre provincial des finances, condamné à 8 ans des travaux forcés pour détournement des deniers publics

Il est reconnu coupable de détournement des deniers publics. Un  arrêt rendu ce lundi 23 mars 2020, la Cour de Cassation a condamné à 8 ans des travaux forcés l’ancien ministre provincial des finances de Kinshasa, Guy Matondo.

Outre cette sentence, l’ex-ministre Matondo est aussi condamné aux peines complémentaires suivantes :

1. L’interdiction pour 5 ans après l’exécution de la peine du droit de vote et du droit d’éligibilité ;

2. L’interdiction d’accès aux fonctions publiques ;

3. La privation du droit à la condamnation ou à la libération conditionnelle et à la réhabilitation.

Détenu depuis le 23 août dernier au centre pénitentiaire de Makala, Guy Matondo a été traduit en justice à la suite d’une interpellation à l’Assemblée provinciale, faite par Tenge Te Litho, alors député provincial.

En plus du surendettement de l’ancienne équipe de l’exécutif provincial auprès des banques commerciales, estimé à 18 millions de dollars américains, il a été reproché à l’ancien ministre Matondo la création des comptes fictifs ou parallèles ainsi que des arriérés de salaire et primes des ministres provinciaux.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*