RDC-Haut-Katanga : $300 millions pour financer la construction du port sec de Kasumbalesa

La construction du port sec de Kasumbalesa nécessite de réunir la somme de 300 millions de dollars américains. Ce grand projet salutaire pour le trafic des marchandises entre la RDC et plusieurs pays d’Afrique Australe et de l’Est, a été confié à l’Ogefrem par le Gouvernement Central.

Il bénéficiera de l’appui du Secrétariat Général de la Zone Économique de Libre Échange Continentale Africaine, dont le Premier Secrétaire général, Wamkele Mene, qui a fait le déplacement de Kasumbalesa, via Lubumbashi dans le Haut-Katanga, s’est engagé à trouver des partenaires financiers « Vous avez mon engagement que je vais travailler avec vous pour trouver des partenaires qui vont financer ce projet. Je reviendrai pour voir comment les communautés locales en bénéficient », a-t-il déclaré. Ce dernier a été reçu par le président Félix Tshisekedi, au Palais de la Nation.

Le port sec de Kasumbalesa sera aménagé sur 63 hectares avec une capacité de 1000 à 1200 camions poids lourds permettant ainsi de les évacuer de la route, après leur stationnent en attendant d’accomplir les formalités douanières.


Le SG Wamkele Mene et le gouverneur Jacques Kyabula

Il y aura également des représentations des ports de Durban, Cape Town, Dar-es-Salam, Deira à Dubaï en plus de la douane, l’immigration, la quarantaine, les banques, un restaurant et des loisirs. En définitive, il s’agira d’une importante connexion de commerce de la RDC avec le monde entier.


Info Congo /provinces26rdc.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*