RDC : Henri Mova Sakanyi « Je n’ai jamais remis en question les résultats des élections »

Invité de la rédaction sur Top Congo FM, il signale qu’il était en train « d’implorer le même courage auprès des jeunes pour qu’ils soient en mesure de suivre l’exemple de Shadary. Je n’ai donc jamais parlé de la remise en question des résultats des élections. Ce que les gens essaient de comprendre ne m’engagent pas. Ce qui nous engage, c’est ce que nous disons ».

Henri Mova Sakanyi estime que ses « propos [lors de l’installation du Comité des jeunes du PPRD ont été] mal rendus et mal compris. J’étais en train de galvaniser les foules et encourager le camarade Emmanuel Ramazani Shadary, quoi qu’ayant perdu la présidentielle, a été au front. Il a continué à travailler. Il nous a même fait gagner les élections après la présidentielle. Il faut l’honorer et le louer devant les militants ».

Donc, « je n’ai pas du tout retropelladé. Le son existe. Je l’ai dit en Lingala ».

Prenant même la défense d’un jeune du PPRD, Henri Mova Sakanyi insiste sur le fait que « Dunia Kilanga n’a jamais parlé des résultats des élections. Il a dit que c’est de la volonté du Président Kabila que les élections ont été organisées… sur fonds propres. Cela a donné lieu à la passation pacifique et civilisée du pouvoir entre un Président partant et un Président élu ».

Victorieux des législatives

« Dans l’opinion, on s’attend à une déclaration fracassante qui irait à l’encontre de la coalition. J’ai une certaine expérience politique pour ne pas être le premier à dénoncer cette coalition. J’en connais la valeur surtout dans le sens de la paix et de la concorde nationale. Je serai le dernier à m’attaquer à la coalition », prévient l’ancien secrétaire général du PPRD.

« Nous n’avons pas perdu toutes les élections. Nous avons le droit de le dire en galvanisant nos foules et en raffermissant le moral de nos militants. Nous leur disons que nous avons été victorieux des élections législatives. Si cela ne s’entend de cette manière, c’est parce que les gens ont déjà le pressentiment que la coalition doit exploser », déplore-t-il.

Joseph Kabila et Félix Tshisekedi « sont deux à avoir initié cette coalition et en connaissent la profondeur. Ils se voient pour aplanir divergences, s’il y en a. Nous en savons quelque chose. Tout le monde continue à y croire ».

Contrairement à ce qui se raconte, « ce sont ces lieutenants [de Joseph Kabila] qui peaufinent et consolident cette coalition au quotidien ».

Pour Henri Mova Sakanyi, « il y a des anti-coalition qui voudraient tirer profit à chaque fois qu’il y a une parole qui cloche ».

Raison pour laquelle « nos propos seront toujours dans des considérations du genre que cette coalition est contre nature et qu’elle n’irait pas jusqu’au bout. Chaque fois qu’il y a une sortie médiatique, on croit que le moment est venu pour faire exploser la coalition ».

Qu’à cela ne tienne, la coalition FCC-CACH « est solidement ancrée. Nous sommes droits dans nos bottes. C’est un processus difficile. Nos deux Leaders sont décidés d’aller jusqu’au bout et nous irons jusqu’au bout avec eux ».

Top Congo FM /Provinces26rdc

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*