RDC-Insécurité à Bukavu : Les services de sécurité appelés à contrôler les mouvements migratoires aux frontières (Sociv).

La ville de Bukavu connaît une montée de criminalité due à des attaques d’hommes armés dans plusieurs quartiers de Bukavu. Cette situation touche particulièrement les quartiers Panzi, Nyalukemba, Ndendere, Nkafu, Cimpunda, Kasali, Mulambula, Ciriri, kasha,...

Cette insécurité persistante dans les trois communes inquiète la société civile qui alerte sur la présence des personnes étrangères qui font le transport en commun et le commerce ambulant à Bukavu.

Selon M. Hypocrate Marume, certains habitants ont alerté avoir été transportés par des motocyclistes qui ne  maîtrisent pas la langue locale mais aussi certains endroits de la ville.

« Compte tenu de l’insécurité qui bas record dans la ville de Bukavu où les opérations de vol se font le jour comme la nuit, la société civile souhaite voir les services de sécurité s’impliquer à partir des frontières et à l’interne de la ville pour bien contrôler les entrées, sorties et les mouvements des personnes séjournant à Bukavu », révèle-t-il.

Le président de la société civile  noyau communal de Kadutu renseigne qu’en plus des motocyclistes, il y a des femmes en provenance des pays voisins qui circulent dans des bureaux avec un ou deux  bidons de lait de beauté à vendre et

des hommes en possession d’un téléphone ou soulier sont visibles dans certaines avenues intéressant les passant.

Pour lui, la situation de ces gens est inquiétante et appelle les services de sécurité à mettre la main sur ces derniers pour leurs demander l’objet de séjour et comment ils vivent à Bukavu.

« Un contrôle systématique suivi d’identification des motocyclistes et des personnes étrangères doit être fait car il  y a urgence afin de mettre fin à cette insécurité », dit Hypocrate Marume.


Libre Grand Lac /provinces26rdc.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*