RDC : JM.Kabund  » C’est une stratégie malicieuse de bloquer le développement  » (Crise au Kongo Central, Sankuru, Ituri)

Jean-Marc Kabund pense que ce passe aujourd’hui dans les provinces est le résultat de la robotisation des institutions pour des intérêts privés. La succession de déchéances des gouverneurs dans les provinces du Kongo-Central, Sankuru et Ituri n’a pas laissé indifférent le premier Vice-président de l’Assemblée nationale et Coordonnateur du Cap pour le Changement(CACH), Jean-Marc Kabund.

Selon le président national ad intérim du parti présidentiel, il s’agit d’une stratégie malicieuse de bloquer l’élan du développement.

 » La crise des institutions vécue dans nos provinces est le résultat de la robotisation des instutions nationales et provinciales pour des fins privées. N’est-ce pas là une stratégie malicieuse de déstabilisation et de blocage de tout élan de développement attendu par notre peuple ? « , s’est interrogé le président national ad intérim de l’UDPS/Tshisekedi.

Depuis deux mois, un vent de destitution des gouverneurs souffle fort dans différentes provinces de la RDC.

Le go avait été donné avec Marcel Lenge, le numéro 1 du Haut-Lomami. Il avait été déchu pour n’avoir pas déposé le programme d’action de son gouvernement. Mais les députés provinciaux, initiateurs de la motion de défiance, ont tous été chassés de la ville de Kamina, le chef-lieu, par la population.

Puis est venu le tour de Jean Bamanis1 Saidi. Accusé de me-gestion, le gouverneur de l’Ituri a été destitué mercredi 20 novembre. La province du Sankuru n’a pas été épargnée par ce tourbillon.

L’assemblée provinciale a déclaré démissionnaire le gouverneur Stéphane-Joseph Mukumadi. Et présentement, c’est la province du Kongo-Central avec la déchéance du gouverneur Atou Matubuana qui défraie la chronique.
Une décision irrégulière a été prise dans un hôtel par le président de l’Assemblée provinciale et un groupe des députes, alors que le gouverneur venait d’être réhabilité par le Vice-premier ministre, ministre de l’Intérieur.

Signalons que tous les gouverneurs déchus et les présidents des assemblées provinciales avaient été déjà rappelés à Kinshasa pour consultations par le patron de la Territoriale.

Cependant, les instructions du VPM de l’Intérieur semblent être très contestées.


Ouragan Fm /Provinces26rdc

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*