RDC-Justice : Oly Ilunga condamné à 5 ans de prison et travaux forcés pour « malversation financière »

Le verdict de la Cour de cassation est tombé ce lundi en pleine crise de l’épidémie de coronavirus. Poursuivi dans l’affaire de détournement de près de 4 millions de dollars de fonds publics alloués à la campagne de riposte de la maladie à virus Ebola, Oly Ilunga, ancien ministre de la santé sous le gouvernement Tshibala a été reconnu coupable de « malversation financière ».

Ainsi, l’ancien médecin d’Etienne Tshisekedi a été condamné à 5 ans de prison ferme et des travaux publics forcés. Selon l’arrêt de la Cour de cassation, Oly Ilunga est également déchu de ses droits civiques pendant une période de 5 ans.

Pour rappel, M. Ilunga a été placé en résidence surveillée le 17 septembre 2019 après avoir été entendu par un magistrat.
Soupçonné de vouloir se soustraire aux poursuites judiciaires en voulant quitter le pays via Brazzaville malgré une interdiction de sortie du territoire, il avait été placé en garde à vue pendant trois jours avant d’être inculpé.
Notez qu’avant son arrestation, Oly Ilunga, nommé ministre en 2016 par Joseph Kabila avait démissionné de son poste en 2019, protestant contre la nomination par Félix Tshisekedi, d’un directeur en charge de la cellule de la lutte contre Ebola.

CAS-INFO/Provinces26rdc.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*