RDC/Kinshasa : La nuisance sonore prend de l’ampleur avec l’ouverture des kermesses

La nuisance sonore a pris de l’ampleur avec l’ouverture des Kermesse. Certains espaces jouent de la musique jusqu’à tard dans la nuit, malgré les dernières mesures du gouvernement provincial qui règlementent l’heure de l’ouverture et de fermeture des bars et terrasses, a constaté, dimanche 11 août, Radio Okapi.

A la Kermesse de Matonge, à côté de la maison communale de Kalamu, la musique se joue à tue-tête alors qu’il est 23H45′. Le décibel produit par cet espace est insupportable pour beaucoup d’habitants.

« La kermesse se trouve à côté de l’hôpital, dans notre parcelle, nous avons aussi un hypertendu et c’est désagréable », affirme un habitant de Matonge.

A côté de cette kermesse, c’est un centre hospitalier qui ne supporte pas la musique qui se joue avec un volume « exagéré ». Le personnel médical révèle que la nuisance sonore indispose même les patients qui y sont internés.

Dans la commune de Lingwala, plusieurs bars et terrasses sont également à l’origine des pollutions sonores. Une habitante du quartier demande aux autorités de régler cette question.

« Nous n’arrivons pas à dormir à cause de la musique. Que l’Etat examine cette question », dit-elle.

D’autres personnes encore sollicitent l’implication personnelle du gouverneur de la ville.

« Le gouverneur doit fournir un gros effort. Il y a des gens qui viennent du boulot et sont censé se reposer, mais leur péché c’est d’habiter aux alentours de ces bars », se désole une autre dame.

Selon le gouvernement provincial, les bars et terrasses dans la ville de Kinshasa ne doivent s’ouvrir que de 18H à 23H00. Au regard de l’ampleur de la nuisance sonore, plusieurs observateurs s’interrogent sur l’application de cette mesure.

Okapi/Pvc26rdc

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*