RDC : la LUCHA en sit-in devant la Primature pour exiger l’annulation de la célébration de l’an 1 de l’alternance(Kinshasa)

Ces activistes, appuyés par les jeunes d’autres mouvements citoyens, brandissent les tracts pour exiger carrément l’annulation de ces festivités. Le mouvement citoyen Lutte pour le changement (LUCHA) a organisé ce lundi 23 décembre 2019 un sit-in devant la Primature pour protester contre la célébration de l’an 1 de l’alternance pacifique au sommet de l’État, fixée le 24 janvier prochain.

“Nous avons un problème avec la gratuité de l’enseignement de base, lancée par le chef de l’État, qui peine à se concrétiser. Comment peut-on expliquer que le gouvernement veut gaspiller 6 millions $ pour fêter une alternance, qui n’a pas été un cadeau offert par un individu mais elle a été obtenue au prix du sang. Les Congolais sont tombés sous le régime de Joseph Kabila pour cette cause et aujourd’hui, on veut éditer un billet avec son effigie. Nous considérons que cette initiative est une manière de cracher sur la mémoire de tous ceux qui ont perdu la vie pour cette alternance”, a déclaré un militant de la LUCHA à la presse.

Dans leur mouvement de protestation, ces activistes réclament, par ailleurs, au Premier ministre Sylvestre Ilunkamba de doter la justice des moyens nécessaires pour que la lumière soit faite notamment sur l’affaire de 15 millions $ et le détournement présumé de 200 millions $ par les dirigeants de la Gecamines.

Pour l’instant, cette manifestation est encadrée par la police. Aucun incident n’est signalé.

D’après les conclusions du Conseil des ministres de vendredi dernier, “l’alternance sera célébrée avec la plus grande sobriété”. Il y aura également des messes d’actions de grâce sur toute l’étendue de la République.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*