RDC : la Primature adresse une lettre de protestation au gouvernement suédois(Implication des services congolais dans l’assassinat des experts de l’ONU)

(COMBO) This combination of pictures created on March 30, 2017 shows UN Swedish employee Zaida Catalan (L) taken on January 19, 2009 in Stockholm and an undated unlocated photo US United Nations researcher Michael Sharp obtained on March 30, 2017 from Human Rights Watch. Authorities in the Democratic Republic of Congo said on March 30, 2017 they have launched a probe into the killing of two UN researchers in an attack that has thrown the spotlight on surging violence in the troubled country. US Michael Sharp and Swedish-Chilean dual national Zaida Catalan were kidnapped in the restive region of Kasai on March 12 along with four Congolese nationals. Their bodies found in a grave on March 29, one of them decapitated. / AFP PHOTO / TT News Agency AND HUMAN RIGHTS WATCH / BERTIL ERICSON AND TIMO MUELLER

Le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba vient de porter un cinglant démenti aux propos lui attribués par un site d’informations suédois.

D’après le site, le chef du gouvernement congolais aurait affirmé dans un entretien avec le ministre suédois de la Coopération internationale, Peter Eriksson, que les experts des Nations unies venus enquêter sur l’affaire Kamuena Nsapu dans le Kasaï, Zaidan Catalan et Michael Sharp, étaient assassinés par les services de sécurité congolais.

-Dans une lettre de protestation adressée au gouvernement suédois dont une copie est parvenue à Media Congo Press (MCP), le cabinet du Premier ministre tient à démentir ces propos qui n’ont jamais été tenus par le chef du gouvernement dans la mesure où l’implication supposée des services de sécurité congolais dans ce drame n’a jamais été prouvée.

La primature a précisé que l’audience avec le ministre suédois s’est déroulée en présence de plusieurs personnalités suédoises et congolaises, et qu’il n’y a eu aucun entretien privé

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*