RDC : La Regideso instruite à régulariser la desserte en eau pour lutter contre le COVID-19

Le ministre d’État, ministre des Ressources hydrauliques et électricité, Eustache Muhanzi a donné des instructions fermes aux autorités de la Regideso. Objectif : régulariser la desserte en eau potable pour permettre aux congolais de lutter contre la pandémie du COVID-19.

Conscient de la nécessité de l’eau dans cette lutte qui oblige chaque citoyen à se protéger pour protéger ses concitoyens, le ministre d’État a, dans un message officiel, encouragé les congolais à se laver les mains le plus fréquemment possible, à maintenir et assainir leurs espaces de vie.

« Pour maintenant et pour l’avenir, la Regideso a été instruite afin d’améliorer rapidement la desserte en eau et de la régulariser », à indiqué Eustache Muhanzi.

En Rd Congo, l’accès à l’eau reste mitigé non seulement dans les villes mais surtout en milieux ruraux qui contiennent le gros de la population. Le taux de desserte demeure ainsi autour de 30 %.

C’est ce qui justifie la détermination du Gouvernement de mettre en oeuvre l’ambition du chef de l’État celle visant un accès universel à l’eau potable à l’horizon 2030 conformément aux Objectifs de développement durable auxquels la Rd Congo a souscrit.

Dans un autre registre, les dirigeants de la Régie de distribution d’eau (Regideso) exhortent leurs abonnés à la prudence. Parmi les réflexes qu’ils recommandent figure en bonne place le système de réserve d’eau.

« Notre préoccupation est que tout le monde bénéficie de l’eau potable. Il faut aussi savoir faire des réserves. Quand l’eau coule, on fait des réserves. Ce sont des précautions que tout le monde devrait prendre », conseille le directeur provincial/Kinshasa de la Regideso.

ZOOM-ECO provinces26rdc.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*