RDC : l’artiste Karmapa convoqué au parquet le 25 septembre, après la sortie de la chanson maman Yemo

Pour avoir dénoncé les conditions précaires dans lesquels se trouvent les hôpitaux publics, l’artiste musicien Karmapa est convoqué par la justice congolaise pour l’entendre le vendredi 25 septembre au parquet. Il lui est reproché d’avoir terni l’image de l’hôpital général de référence Mama Yemo.

« Je ne sais pas ce qu’on me reproche, mais j’ai lu sur la convocation que j’ai reçue que ma chanson ternit l’image de l’hôpital. J’ai confiance en notre justice, je sais que j’ai fait une chanson qui parle des hôpitaux publics… c’est quand je vais m’y rendre que je comprendrai ce qui m’est concrètement reproché », a fait savoir Karmapa sur la radio Top congo.

L’artiste rappelle que dans sa chanson « Mama Yemo » sortie depuis le 10 septembre, il fait un plaidoyer auprès du gouvernement congolais pour la réhabilitation et le bon fonctionnement des hôpitaux publics.

L’artiste Karmapa souligne également que lorsqu’il avait annoncé la sortie de sa chanson « Mama Yemo », le responsable de l’hôpital lui avait prévenu qu’il allait porter plainte contre lui. Pour le moment, la chanson Mama Yemo est censurée et interdite d’être diffusée dans les médias.

Ci-dessous le clip de la chanson 


MCP /provinces26rdc.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*