RDC : L’assemblée provinciale de Kinshasa recrute des nouveaux agent

Dans un communiqué qui est parvenue à la rédaction de Matininfos.Net, elle demande à tout celui qui veut concourir à déposer son dossier au secrétariat du cabinet du président de l’assemblée provinciale, Godé Mpoyi. L’assemblée provinciale de Kinshasa va organiser un concours le 18 janvier 2020 pour recruter des nouveaux agents pour son administration.

Il faut noter tout de même que plusieurs conditions sont posées dont celle liée à l’âge qui doit varier entre 18 et 35 ans ainsi qu’à la nationalité congolaise.

Dans un communiqué officiel, le président de l’organe délibérant de Kinshasa, Godé Mpoy justifie la légalité de ce concours par l’Edit n°002/ 2018 du 7 décembre 2018 portant statut des agents de carrière des services publics de la ville de Kinshasa et le règlement administratif de l’assemblée provinciale de Kinshasa.

Ces candidats doivent répondre à huit critères :

1. Etre de nationalité congolaise
2. Jouir de la plénitude de ses droits civiques
3. Etre de bonne vie et mœurs
4. Etre âgé de 18 ans au minimum et 35 au maximum
5. Disposer d’un titre scolaire, académique ou professionnel délivré par les écoles, Instituts Supérieurs ou Universités reconnues par l’Etat congolais
6. Etre en bonne santé et disposer des aptitudes physiques requises par les fonctions à exercer
7. Curriculum Vitae
8. Lettre de motivation.

Les candidatures, précise le Communiqué, sont enregistrées du 9 au 15 janvier 2020 de 10h00 à 15h30 au siège de l’Assemblée Provinciale de Kinshasa sur l’avenue n°3554, avenue Colonel Ebeya (derrière Mama Yemo).

En rappel, l’Edit de 154 articles sus évoqué par Godé Mpoyi vise une adaptation de l’administration publique de la capitale congolaise à l’esprit de la Constitution et à la conformité aux principes de l’uniformité, de l’unité et de l’indivisibilité de l’Etat.

Ce texte apporte comme nouveautés, l’instauration du pluralisme syndical au sein des services publics, la fixation de 18 à 35 ans l’âge de recrutement de l’agent et à 65 ans maximum l’âge limite d’admission à la retraite.

Il innove surtout par la création des organes consultatifs à composition paritaire entre l’administration publique et les représentants des agents.

Toutes ces dispositions devraient être respectées par l’Assemblée provinciale de Kinshasa pour une meilleure gestion de ses ressources humaines.

Le Matin Info /Provinces26rdc.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*