RDC : le chef de l’État Felix Tshisekedi « En tant que votre capitaine, je vais m’assurer de créer des conditions pour que chacun joue activement son rôle »

Dans son message, le chef de l’État a rendu hommage aux enseignants ainsi qu’aux professeurs d’universités pour « les efforts qu’ils fournissent dans l’éducation de la jeunesse de la RDC, en dépit de leurs conditions de vie et de travail ».le chef de l’État Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo s’est adressé de nouveau à la nation   ce mardi 31 décembre 2019 à travers le traditionnel message des vœux de nouvel an.

le chef de l’État Félix Tshisekedi. Il s’est présenté en capitaine qui doit guider les travaux de transformation du Congo. « En tant que votre capitaine dans ce défi pour la reconstruction, je vais m’assurer de créer des conditions pour que chacun de vous puisse avec son talent et dans sphère de compétence jouer activement son rôle. A intervalle régulier, je ferai des évaluations des actions du gouvernement (…), des sanctions positives et négatives s’en suivront », a t-il déclaré.

Il s’est également adressé aux institutions la veille du premier jour de ce qu’il a appelé année de l’action.

« J’entends du gouvernement des mesures d’application pour la mise en œuvre des actions abordées dans mon discours sur l’état de la nation le 14 décembre », a t-il ajouté.

Selon lui,  ces actions constituent des réformes qui devraient accélérer le décollage du pays.

« J’ai instruit la transmission du Premier ministre du tableau de bord reprenant toutes ces actions pour leurs réalisations », a t-il dit.

Il a une fois de plus appelé au changement des mentalités à tous les niveaux.

« Nous devons apprendre à renoncer aux satisfactions immédiates pour des réponses pérennes et durables », a t-il souligné.

Le président de la République Démocratique du Congo le chef de l’État  Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a présenté ses vœux aux Congolaises et Congolais le 31 décembre 2019 sur les antennes de la Radio Télévision Nationale Congolaise, (RTNC).

« C’est ici l’occasion de rendre hommage à nos enseignants et à nos professeurs d’universités qui préparent notre armée du futur, la jeunesse congolaise. Je sais que leurs conditions, tant sur le plan du travail que du social, ne sont pas les meilleures. Nous y apporterons des solutions idoines à l’issue des états généraux de l’enseignement universitaire et supérieur que j’entend convoquer au cours de cette année qui vient », a dit le président Tshisekedi.

Le chef de l’État a également remercié les parents d’élèves et étudiants qui, dit-il, ne cessent de consentir des sacrifices pour une meilleure formation des enfants.

Félix TshisekediLe chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a, en marge de la célébration de 60 ans d’indépendance du pays qui interviendra en juin prochain, indiqué que l’occasion lui semble bien appropriée pour s’interroger, revisiter le chemin parcouru et envisager des perspectives meilleures.

C’est ainsi que le président de la République appelle les uns et les autres à se pencher sur la question relative au modèle de Nation à construire.

Appel lancé par le successeur de Joseph Kabila Kabange dans son message de vœux aux Congolais diffusé le 31 décembre 2019 sur les antennes de la Radio Télévision Nationale Congolaise, (RTNC).

« Au regard de l’état des lieux actuel, il me paraît urgent de nous remettre en question sur le modèle de la Nation que nous voulons construire. Nos pères de l’indépendance ont toujours rêvé de construire une puissance économique au cœur de l’Afrique, assise sur des valeurs d’amour, de tolérance et de partage », a dit Félix Tshisekedi.

Le président Tshisekedi invite, dans la foulée, chaque Congolais à réfléchir et à apporter sa réponse dans la concrétisation de ce rêve et précise que c’est dans ce cadre qu’il a décrété 2020, l’année de l’action.

« Le mot action définit au mieux le leadership que j’imprime depuis mon arrivée à la tête de notre pays car, sans elle, nos discours politiques seraient dépourvus de tout sens », a-t-il martelé.

Poursuivant dans le même ordre d’idées, le 5ème président de l’histoire de la République Démocratique du Congo a réaffirmé sa détermination à instaurer un nouveau système de gouvernance.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*