RDC : Le chef de l’État veut que des bus soient mis à la disposition des étudiants pour faciliter leur mobilité

Le président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a, lors de la deuxième réunion du conseil des ministres qu’il a présidée vendredi 7 mai 2021 par vidéo-conférence, demandé au ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire de mobiliser des moyens à mettre à disposition des professeurs pour faciliter la production des syllabus.

C’est ce qu’indique le compte rendu du conseil des ministres du gouvernement de l’Union sacrée de la Nation, signé par son porte-parole, le ministre de la Communication et des Médias, Patrick Muyaya.

Le chef de l’État a, en outre, donné les orientations au ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire pour travailler avec son collègue des Transports, Voies de Communication et de Désenclavement en vue de mettre à disposition des étudiants des bus pour faciliter leur mobilité.

Pour rappel, le président Tshisekedi a effectué mercredi dernier une visite dans quelques universités et instituts
supérieurs à Kinshasa. Sur place, le président de la République avait recueilli certaines doléances des étudiants, et fait aussi quelques promesses.

À l’Université Pédagogique Nationale (UPN) par exemple située dans la commune de Ngaliema, le successeur de Joseph Kabila avait promis aux étudiants de mettre à leur disposition la connexion internet gratuite (Wi-Fi).

Tshisekedi instruit le ministre de l’ESU et celui des Transports d’étudier les possibilités de mettre des bus à la disposition des étudiants

Ce vendredi 07 mai 2021, au cours du Conseil des ministres de le président de la République, Félix Tshisekedi a donné les orientations au ministre de l’Enseignement Supérieur et Universitaire (ESU) de travailler avec son collègue des Transports, voies de communication et de désenclavement, en vue de mettre à la disposition des étudiants des bus pour faciliter leur mobilité.

Le chef de l’Etat a aussi demandé au ministre de l’ESU de mobiliser des moyens à mettre à la disposition des professeurs pour faciliter la production des syllabus.

Lors de sa récente visite à l’Université pédagogique nationale et à l’Institut national des bâtiments et travaux publics ( INBTP), le chef de l’Etat avait notamment promis de mettre fin à la vente des syllabus. « Dès que le Wifi sera installé, je ne voudrais plus entendre parler de la vente des syllabus aux étudiants… », avait-t-il déclaré devant les étudiants de l’UPN.

 

 

7sur7/Provinces26rdc.net