RDC : Le CLC décerne à titre posthume le « Grand Prix de Mérite Citoyen Bakanja-Kimbangu » à Pierre Lumbi

Le Comité Laïc de Coordination (CLC) a décerné ce samedi 26 septembre 2020 à titre posthume le « Grand Prix de Mérite Citoyen Bakanja-Kimbangu » à Pierre Lumbi, ancien numéro un du parti Mouvement Social. 

7SUR7

Le prix a été remis à la veuve de cet ancien ministre d’État de la République démocratique du Congo, Anne Lumbi, par le coordonnateur du CLC, Isidore Ndaywel, au cours d’une cérémonie solennelle organisée à l’hôtel Béatrice de Kinshasa.

Bien avant cela, Gertrude Ekombe, cadre du CLC, a fait savoir que ce prix a été décerné à Pierre Lumbi pour avoir notamment contribué à l’organisation de la société civile congolaise, initié la marche du 16 février 1992 qui a assuré le sauvetage de la Conférence Nationale Souveraine et apporté une contribution décisive à l’avènement de l’alternance politique en RDC.

Présent à cette cérémonie, Dieudonné Bolengetenge, un proche de l’ancien Monsieur sécurité de l’ancien président Joseph Kabila, a affirmé que Pierre Lumbi doit être considéré comme un géant, au regard de ce qu’il a accompli durant son parcours en tant que politique et acteur de la société civile.

7SUR7« Donc, dans ce domaine, dans le milieu associatif, il est parti, il s’est fait connaître par une œuvre de géant et a terminé son parcours par une œuvre de géant. De ce côté, je ne venais de le dire, celui qui n’a produit que des œuvres de géants ne peut être regardé que comme un géant », a-t-il dit.

Pour sa part, le sénateur Augustin Matata Ponyo a indiqué que Pierre Lumbi, décédé au mois de juin dernier, est une référence politique pour les jeunes générations. Ce, a-t-il expliqué, sur base des critères d’appréciation notamment la constance, l’indépendance d’esprit, le courage, l’attachement à la République et la recherche du progrès d’une nation.

« Des contacts que j’ai eus avec Pierre Lumbi, j’ai retenu que c’était un homme qui avait le sens élevé des valeurs, un sens élevé de l’État, un sens élevé de la nation, un sens élevé de la République. Dans ses analyses et propositions de solutions, sa démarche répondait toujours à ce type des questions ; où est l’intérêt de la majorité ? Où est l’intérêt du pays dans le présent comme dans le futur ? C’était son leitmotiv »,

a déclaré l’ancien premier ministre de la RDC.

Il sied de signaler que le « Grand Prix de Mérite Citoyen Bakanja-Kimbangu » a été créé par le CLC cette année. Il sera décerné chaque année et a pour objectifs d’honorer des acteurs qui se distinguent par des actes concrets exceptionnels, d’intérêt commun, en faveur de la justice, des droits humains, de la paix et de la concorde nationale. Le CLC  a décidé d’associer à ce prix les noms de deux illustres compatriotes de heureuse mémoire, à savoir : Isidore Bakanja et Simon Kimbangu, deux personnages historiques qui, par fidélité à leurs convictions, en vue de la protection et de la préservation des valeurs auxquelles ils croyaient fermement, n’avaient pas hésité à faire le sacrifice de leurs propres vies.

 

 

7sur7/Provinces26rdc.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*