RDC : le commandant de « Sokola 1 » appelle la population au calme(Beni)

Le commandant du secteur opérationnel « Sokola 1 » [nettoyez, opération contre les groupes armés] Grand Nord, le général de Brigade Jacques Ychaligonza, a appelé la population de Beni au calme, après des manifestations des jeunes observées jeudi 21 et vendredi 22 novembre dans cette partie du Nord-Kivu.

« La population doit garder son calme, doit faire confiance en son armée, à la police et même à la MONUSCO par ce que l’ennemi est en train de faire des propagandes pour essayer de briser notre mariage avec cette population », a déclaré le général Ychaligonza.

Des jeunes sont descendus dans la rue et ont barricadé des routes, pour protester contre des tueries d’au moins sept civils au quartier Boikene pendant que les Forces armées de la RDC (FARDC) sont en offensives contre les ADF.

Selon le général de Brigade Jacques Ychaligonza, les barricades érigées sur les différents axes routiers empêchent les FARDC, la Police et la MONUSCO de poursuivre leur mission de sécurisation de la population ainsi que les opérations contre les ADF.

« Lorsque la population bloque la route, tous les accès, tous les issus, ça complique le travail de l’armée, de la police et de la MONUSCO sur terrain et ça ne facilite pas l’intervention pour aider la population et continuer avec les opérations en profondeur », a-t-il expliqué.

Le général de Brigade Jacques Ychaligonza a expliqué l’appui de la MONUSCO pendant cette opération contre les groupes armés en ces termes :

« La MONUSCO apporte son appui dans l’évacuation sanitaire. Elle a fait l’évacuation sanitaire de nos blessés à Mwalika, elle les a amenés ici à Beni jusqu’à les acheminer à Goma. Elle échange aussi avec nous les renseignements et nous sommes en train de travailler sur une planification conjointe avec la MONUSCO pour voir comment elle va sécuriser les agglomérations avec la police et nous-mêmes et participer dans les opérations offensives contre les ADF dans le pilonnage et l’appui aérien. »

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*