RDC : Le dossier Gécamines et SNCC attend le nouveau ministre du portefeuille qui a pris ses fonctions ce samedi

Au ministère du Portefeuille, la remise et reprise a eu lieu ce samedi 7 septembre entre l’entrant Clément Kwete Nymi et la sortante Wivine Mumba Matipa. La cérémonie intervient un jour après l’investiture du nouveau gouvernement. 

 » Je pense que chaque secteur doit imprimer un rythme déterminé pour pouvoir contribuer de manière efficace à l’amélioration du Produit Intérieur Brut (PIB). Et surtout je suis dans un secteur où les entreprises doivent davantage travailler pour contribuer à consolider la croissance économique dans notre pays « , a notamment dit le ministre entrant Clément Kwete Nymi lors de sa prise de parole.

Le nouveau ministre a dit également son intention de placer le peuple au centre de son action.

 » Nous ne pouvons pas assurer aux congolais et congolaises leur dignité, s’ils n’ont pas une capacité de jouissance active de leurs droits et libertés fondamentales. Assurer la dignité et la grandeur à ce peuple, signifie donner l’opportunité à chaque citoyenne et citoyen d’exercer ses droits (…). Ils ont droit de travailler, de vivre dignement « , a-t-il ajouté.

Le nouveau gouvernement a été investi le vendredi 6 septembre dernier à l’Assemblée nationale. La mise en place des nouvelles autorités des sociétés Gécamines et Société Nationale de Chemin de fer du Congo (SNCC) est parmi le grand dossier qui attend le nouveau ministre du portefeuille.

Nommées par ordonnances présidentielles, les nouvelles autorités de la Gécamines dont Sama Lukonde et Albert Yuma et celles de la SNCC notamment Gabriel Kyungu et Fabien Mutomb n’ont pas encore commencé à travailler près de trois mois après leur nomination. Le président de la République Félix Tshisekedi avait reconnu lors de sa conférence de presse à Bunia, quelques blocages pour des « calculs politiques ». La ministre sortante membre du PPRD, Wivine Mumba aurait refusé sur ordre de la hiérarchie de son parti de notifier aux nominés leurs nominations.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*