RDC : le FCC décide « d’aplanir ses divergences avec l’Eglise catholique » restitution de la retraite de Kisantu

Le Front commun pour le Congo (FCC) s’engage à consolider la cogestion du pays à travers la coalition FCC-CACH et à se rapprocher de l’Eglise catholique pour aplanir les divergences éventuelles. Il s’agit de l’une de résolutions prises à l’issue de la retraite tenue en novembre dernier à Kisantu et dont la restitution à leur leader, Joseph Kabila, a été faite lundi 23 décembre à Kingakati (l’une des résidences de Joseph Kabila à l’Est de la ville de Kinshasa).

« Nous avons reconnu avoir eu des divergences (avec l’Eglise catholique). Nous avons reconnu aussi avoir eu des incompréhensions. Mais, le plus important, ce n’est plus ça », a déclaré Néhémie Mwilanya, coordonnateur du FCC.

Selon lui, le plus important est que le FCC a levé l’option d’aller vers les princes de l’Eglise catholique, d’ouvrir un débat avec eux, afin d’œuvrer ensemble pour le bien-être du peuple congolais. « S’il y a des sujets qui font l’objet de ces contradictions, nous sommes prêts à les aborder, à aplanir les divergences », a-t-il poursuivi.

Le FCC décide en outre d’« accorder aux institutions issues des élections et de la coalition FCC-CACH un soutien requis pour leur bon fonctionnement pour l’intérêt supérieur du peuple congolais ».

Il rappelle au gouvernement central la nécessité de libérer la rétrocession due aux provinces dans les délais impartis.


Radio Okapi /provinces26rdc.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*