RDC : le ministre de l’Agriculture Jean Joseph Kasongo, a échangé ce mercredi 13 novembre, les bailleurs de son secteur agricole

Le ministre de l’Agriculture, Jean Joseph Kasongo, a reçu, ce mercredi 13 novembre, les bailleurs de son secteur. Il a fait savoir à ses interlocuteurs l’importance de collaboration entre les deux partenaires. Sur ce, Jean Joseph Kasongo a souhaité que tout projet dans le domaine agricole devrait suivre la ligne de conduite tracée par le gouvernement dans le cadre du programme national agricole.

« Le gouvernement a remarqué que les partenaires travaillent d’une façon dispersée sans avoir la ligne de conduite que le gouvernement a prévu pour l’exécution de différents projets. Le ministère a beaucoup insisté sur le fait que tous les partenaires qui sont sur le sol congolais doivent apporter les projets ici et que ça se réalise selon les lignes de conduite tracées par le ministère. Ça valait la peine d’échanger à ce sujet car, ce qui est vrai, beaucoup de sommes sont financées mais quand, il faut faire les évaluations, on se rend compte à la fin du projet parfois certaines choses n’aboutissent pas parce que les différentes parties prenantes n’ont pas été consultées », a déclaré au sortir de l’audience, Derrick Nawej a Nawej, représentant de Koica RDC.

Les partenaires du secteur de l’agriculture ont plaidé pour la réhabilitation des routes de desserte agricole pour une bonne évacuation des produits alimentaires.

« Les partenaires ont soumis au ministre les différentes difficultés qu’ils rencontrent sur le terrain. A chaque fois qu’ils financent un projet, cela réussit mais les infrastructures sur toute l’étendue nationale ne permettent pas une bonne évacuation. Sur ce, les partenaires ont demandé au ministre de travailler là-dessus pour que les infrastructures qui permettent l’évacuation des denrées alimentaires soient en bonne état pour permettre un bon dispatching et éradiquer la pauvreté comme le veut le gouvernement », a ajouté Derrick Nawej a Nawej.

A Sotchi où il accompagnait le président Félix Tshisekedi au sommet Russie-Afrique, M. Kasonga avait annoncé l’élaboration d’un plan agricole national chiffré à plus de 4,4 milliards USD pour relancer le secteur agricole, placé parmi les priorités du gouvernement.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*