RDC : Le ministre de l’Intérieur suggère la mise en place d’une commission interministérielle pour examiner la taxe RAM

Le ministre de l’Intérieur a, lors de la réunion du conseil des ministres du 7 mai 2021 tenue par vidéo-conférence et présidée par le chef de l’État, présenté les faits saillants de l’état du territoire national tant sur le plan social que sécuritaire .

D’après le compte rendu de cette deuxième réunion du conseil des ministres, Daniel Asselo Okito Wankoy a noté que la population a favorablement accueilli la décision du président de la République proclamant l’état de siège dans les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu, laquelle mesure a été suivie par la nomination des gouverneurs et vice-gouverneurs militaires et policiers à la tête des provinces sus-évoquées.

En outre, le vice-premier ministre de l’Intérieur, Sécurité, Décentralisation et Affaires Coutumières a noté le mécontentement des utilisateurs des réseaux de communication vis-à-vis des méthodes de prélèvement de la taxe RAM initiée par l’Autorité de Régulation de la Poste et des Télécommunications du Congo (ARPTC).

Quant à la taxation de ce service, il a suggéré la constitution d’une Commission interministérielle pour examiner cette situation afin d’éclairer l’opinion.

Pour rappel, une marche a été organisée lundi dernier à Kinshasa pour exiger la suppression du RAM. Cette manifestation avait été étouffée par les éléments de la Police Nationale Congolaise près de la Primature.

Pour le moment, plusieurs acteurs sociopolitques ne sont pas pas favorables à l’instauration de la taxe RAM. Une question orale avec débat a même été déposée à l’assemblée nationale par le député Juvénal Munubo à l’endroit du ministre des PT-NTIC Augustin Kibassa.

 

 

7sur7/Provinces26rdc.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*