RDC : Le ministre délégué aux affaires coutumières a déposé une proposition de loi sur les droits des peuples autochtones à l’Ass. Nat

La journée internationale des peuples autochtones a été célébrée samedi 8 août 2020 à Kinshasa sous le thème : « la Covid-19 et la résilience des peuples autochtones mais à l’aube de la nouvelle dynamique en RDC ».

Des membres du gouvernement ont pris part à cette cérémonie, entre autre le ministre de l’intérieur, sécurité et affaires coutumières, Gilbert Kankonde, qui a représenté le chef de l’État, Félix Tshisekedi.

Les différents intervenants ont axé leurs messages sur les « droits » de ces premiers habitants de la RDC, disséminés à travers 21 de 26 provinces du pays et qui font objets de discrimination et de marginalisation.

Pour lutter contre ces fléaux, le ministre délégué aux affaires coutumières, Eyrolles Michel Mvunzi Meya, a, lors de la même cérémonie, fait savoir qu’une proposition de loi sur les droits des peuples autochtones a été élaborée et déposée au bureau de l’Assemblée nationale.

« C’est dans ce souci que mon ministère a élaboré et déposé au bureau de l’Assemblée nationale une proposition de loi organique portant principes fondamentaux relatifs aux droits des peuples autochtones pygmées en RDC. Cette loi est débattue au Parlement et soutenue par le gouvernement », a-t-il indiqué.

Selon les statistiques révélées par les Nations-Unies, les peuples autochtones ou les pygmées représentent 5% de la population mondiale et 15% des personnes les plus démunies, confrontées à la marginalisation, au respect des droits de l’homme et à l’accès à l’éducation.

 

 

 

Actu 30/Provinces26rdc.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*