RDC : le parti de Diomi Ndongala considère que le message de Tshisekedi rencontre sa position

La démocratie chrétienne (DC), parti d’Eugène Diomi Ndongala, a réagi au discours du chef de l’Etat Félix Tshisekedi adressé à la nation ce soir.

Pour ce parti, le message du Président de la République a épousé sa position rendue publique la journée, celle de lancer  une large consultation afin de rechercher une union sacrée autour de son programme politique gouvernemental.

« C’est exactement ce que nous avons aussi conseillé et soutenu face aux gesticulations des forces centrifuges qui veulent perturber les efforts de reconstruction du Chef de l État », dit Eugène Diomi Ndongala, Président du DC.

F. Tshisekedi a promu de revenir auprès de la nation à la fin de ses consultations pour lui rendre compte des résultats de cette recherche de sa démarche.

Contexte

Pour rappel, Félix Tshisekedi avait reçu mercredi 22 octobre les serments de trois nouveaux juges constitutionnels au Palais du peuple. Nommés le 17 juillet,  Kaluba Dibwa Dieudonné, Kalume Yasengo Alphonsine et Kamulete Badibanga Dieudonné rejoignent les six autres juges constitutionnels dans un climat de tension.

Le Premier ministre, les présidents de deux chambres du Parlement et plusieurs autres cadres du Front Commun pour le Congo (FCC) n’étaient pas présent à la cérémonie de prestation de serment répondant favorablement au mot d’ordre lancé par la famille politique de l’ancien président Joseph Kabila.

Le FCC a annoncé qu’il ne reconnaît pas ces juges et ne se sentira lié par aucun acte qu’ils poseront. Les pro Kabila ont multiplié ces derniers jours des réunions pour afficher leur unité en faisant bloc contre ces ordonnances.  Du côté de Félix Tshisekedi, des voix se lèvent pour demander la démission du premier ministre. D’autres vont plus loin et ne jurent que par la dissolution de la chambre basse du parlement. Du côté de communauté diplomatique en poste à Kinshasa, le ton est à l’apaisement. Félix Tshisekedi et Sylvestre Ilunga Ilunkamba ont chacun reçu de son côté des ambassadeurs qui pour la plupart ont appelé au calme.

 

 

Actualité/Provinces26rdc.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*