RDC : le premier conseil des ministres présidé par Félix Tshisekedi, plusieurs dossiers chauds sur la table.

Félix Tshisekedi préside ce vendredi 13 septembre son tout premier conseil des ministres. Cette réunion intervient une semaine après la remise et reprise entre Bruno Tshibala et Sylvestre Ilunga Ilunkamba.

Félix Tshisekedi

Plusieurs dossiers brulants sont sur la table du gouvernement. Sur le plan humanitaire, plusieurs décisions d’urgence sont à prendre notamment sur l’accident de train qui s’est produit à 170 kilomètres de Kalemie, faisant 14 morts selon la Police. Il y a aussi l’incendie qui a ravagé plus de 200 maisons du quartier Nyamugo le 10 septembre 2019 à Bukavu.

Sur le plan national, il y a la question de la lutte contre la maladie à virus Ebola, la sécurité, l’avancement des chantiers des infrastructures et aussi la mise en œuvre de la gratuité de l’enseignement. Il faudra concrétiser l’annonce faite deux jours plus tôt de décaissement imminent de l’enveloppe nécessaire à la paie des enseignants et au fonctionnement des écoles publiques.

Ce conseil des ministres intervient également quelques jours avant le début de la session parlementaire du mois de septembre. Il faudra avancer sur les travaux de l’élaboration du projet de budget. Lors du séminaire d’orientation budgétaire, pour l’exercice budgétaire 2020, le ministère du Budget avait présenté un budget en recette de l’ordre de 10.284,8 milliards des FC soit 6,2 milliards USD et en dépense de l’ordre de 15 153,4 milliards des FC soit 9,1 milliards de dollars US.

Il sera curieux de voir si le conseil des ministres évoquera le dossier des 15 millions de dollars de dollars qui seraient disparus du compte du trésor.

Bien plus, il sera question pour Félix Tshisekedi de réitérer son message du 8 septembre au peuple et aux dirigeants. Particulièrement aux nouvelles autorités, il leur avait demandé d’être des modèles de changement.

« A ceux qui sont responsables de la gestion des affaires publiques, le premier signe visible du changement sera celui de votre comportement, de votre compétence dans la gestion de la mission qui vous est confiée par le peuple congolais. Nous sommes au service exclusif du peuple congolais. Sachons désormais travailler pour l’intérêt de notre pays », avait dit le Chef de l’Etat dans son message préenregistré.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*