RDC : le sculpteur André Lufwa est mort lundi 13 janvier à Kinshasa, à l’âge de 97 ans

Le sculpteur congolais André Lufwa Mawidi est mort lundi 13 janvier à Kinshasa, à l’âge de 97 ans. Il est auteur du célèbre batteur de tam tam de la Foire internationale de Kinshasa (FIKIN).Sa notoriété s’était davantage accrue grâce à la statue « batteur du tam-tam » à la Foire Internationale de Kinshasa.  Originaire du Kongo central, il a été formé et a enseigné à l’académie des beaux arts, à Kinshasa. 

4/0QHeWl2ZMH-tzkky1KGEl8hmapZRaXV9ZnXUdT4g4ICHsp9lnbNhtdM

ACTUALITE.CDEn 2015, il avait été décoré de la médaille d’or du mérite des arts, des sciences et des lettres par le chancelier des ordres nationaux pour l’ensemble de ses œuvres au cours d’une cérémonie organisée dans l’enceinte de l’académie des Beaux-arts.

Outre le batteur de tam-tam, il est également auteur de plusieurs autres œuvres dont le diplomate congolais, les Léopards et l’arche à Mont-Ngaliema, l’Archer, le Danseur Mukongo,

André Lufwa fut le tout premier enseignant congolais à l’académie des beaux-arts. Il a été honoré en novembre dernier à la Biennale Young Congo, un festival international d’art contemporain organisé à Kinshasa.

provinces26rdc.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*