RDC : Les 13 ans de disparition de Madilu Système commémoré dans la méditation à Kinshasa

Les Congolais, plus particulièrement les mélomanes de la rumba ont commémoré mardi, dans la méditation, les 13 ans de disparition de l’artiste musicien, Jean de Dieu Bialu Makiese, alias Madilu Système, décédé le 11 août 2007 aux Cliniques universitaires de Kinshasa, des suites d’une crise  d’hypertension à l’âge de 57 ans.

Madilu Systeme fut un artiste, chanteur, compositeur et interprète du style rumba, très prolifique sur la scène musicale congolaise.

Né le 28 Mai 1960 à Kisantu, dans le Kongo Central,  il fit ses débuts dans la musique en 1970 comme chanteur au sein de l’orchestre « Bamboula » de l’auteur compositeur et guitariste Noël Nedule, avant de monter, plus tard le groupe « Bakuba Mayopi » aux côtés de Yoshz et Pinduleur.

Il fonde en 1975 son propre groupe « Pamba pamba » avant de rejoindre «l’Afrisa  international» de Tabuley Rochereau. Quelques mois après,  il intègre le «TP OK Jazz» de Luambo Makiadi, alias Franco où il se fait découvrir au grand public à travers des célèbres interprétations notamment «Mamou», « Non » ou encore «Mario» écrit en 1985.

Après le décès de son mentor en 1985, il quitte le TP Ok Jazz pour entamer une carrière solo en créant l’orchestre « Ok Système » et se distingue en 1994 à travers le titre phare «Ya Jean», tiré de son album « Sans commentaire » qui a connu un succès retentissant.

Fascinant par son timbre et son style, il s’engageait dans différentes thématiques touchant à la vie sociale de ses contemporains.

De sa riche discographie, les Congolais retiennent du «Grand nindja» des  tubes  tels que «Dati pétrole» et «Boma ngai nga na boma yo tobomana» ainsi que  « l’eau, pouvoir et Bonheur », un mélange de Soukous et de Rumba, rappelle-t-on.

 

 

ACP/provinces26rdc.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*