RDC : les autorités parlent de deux morts et plusieurs blessés, l’UDPS déplore trois morts parmi ses militants à Kasumbalesa

Le maire de la ville de Kasumbalesa, André Kapampa a donné ce mercredi le bilan officiel des échauffourées entre les policiers et les militants de l’UDPS. Il parle de deux morts et plusieurs blessés, sans préciser si les victimes sont des membres du parti au pouvoir.

« Nous en sommes arrivés là à cause de l’incompréhension entre agents de l’Etat et la population. Nous pleurons deux morts et plusieurs blessés. Nous demandons la paix, l’amour, le pardon pour la reconstruction de notre pays. », a affirmé le maire de Kasumbalesa.

A la base des affrontements, un taxi-moto, également militant de l’UDPS a refusé d’obtempérer aux consignes de la police de circulation routière qui tenait à faire traverser des élèves sur la route. Il s’en est suivi des échauffourées après un renfort des militants de l’UDPS à leur camarade.

Le parti a donné un bilan de trois militants tués et plusieurs blessés qui sont pris en charge localement. Les mêmes types d’incidents avaient fait deux morts il y a un peu deux mois à Kinshasa.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*