RDC : Les dégâts de la base de la MONUSCO à Boikene

Deux manifestants ont été tués devant la base des casques bleus malawites et plusieurs autres blessés. Ce mardi 26 novembre, le dispositif sécuritaire a été renforcé devant la base détruite, l’armée et les soldats de l’ONU étaient positionnés aux alentours des installations de la MONUSCO pour empêcher une autre action des manifestants.Des manifestants composés en majorité de jeunes en colère, qui protestaient contre les tueries des civils à Beni ont détruit et piller lundi 25 novembre la base de la Monusco située dans le quartier Boikene, au nord de la ville de Beni, sur la Route nationale numéro quatre (RN4).

Les dégâts sont énormes. Un pilonne de communication a été était endommagé, des bureaux incendiés et des véhicules partis en fumée.

incendie
Le feu a emporté matériels de bureau.
incendie
L’entrée de la base est méconnaissable 
incen
Deux casques bleus du contingent malawite sur les ruines de la base
incen
Dispositif renforcé pour sauver qui peut l’être encore
ACTUALITE.CD

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*