RDC : Les habitants de plusieurs localités de Beni fuient les attaques des ADF

Plusieurs localités du groupement Bambuba-Kisiki, en territoire de Beni (Nord-Kivu), se vident de leurs habitants. Ces derniers fuient les attaques récurrentes attribuées aux rebelles des ADF. La société civile locale plaide pour une mise en place du plan de contingence, en vue d’une assistance humanitaire à cette population.

Selon la société civile de Beni, les localités les plus touchées sont Bango, Matungulu, Kokola, la partie Est de Eringeti et Mbau au nord de la ville de Beni.

Les personnes qui fuient se dirigent vers la commune rurale de Oicha et vers la ville de Beni.

Pour Janvier Kasereka Kasahiryo, membre de la société civile, il faut d’abord l’indentification et la localisation de ces déplacés qui n’ont reçu aucune assistance.

« Cette situation affecte aussi les écoles, qui sont restées fermées dans le village de Kokola », précise un membre de la société civile d’Eringeti.

Des militaires des Forces armées de la RDC (FARDC) au Nord-Kivu en juin 2014.

Des violents affrontements opposent jeudi 14 novembre les FARDC aux ADF dans la zone dénommée « Chute de Chochota », au nord-est d’Oicha, chef-lieu du territoire de Beni. Selon les sources militaires, l’armée tente depuis deux jours de récupérer cette position des ADF.

Les FARDC, qui ont également pris le contrôle de Karwamba, Mabeto et Bahari – trois positions stratégiques des ADF situées dans le Mwalika au sud du territoire de Beni – ont tué quatre rebelles et récupéré une arme de type AK47 et une roquette.

Par ailleurs, Kididiwe 1 a été aussi récupéré mercredi 13 novembre à la tombée de la nuit par l’armée nationale, selon plusieurs sources sécuritaires. Cette position rebelle est située à plus ou moins 13 Kilomètres au nord-est de la ville de Beni.

Les ADF ont mené jeudi dans la matinée, mais sans succès, une contre-offensive pour récupérer trois corps de certains d’entre eux abandonnés pendant les combats. Des fortes détonations étaient toujours entendues dans la zone à la mi-journée, selon des témoins.

Okapi/Province26rdc

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*