RDC : Les policiers de roulage sont les agents publics les plus corrompus du pays (OSCEP)

Selon l’Observatoire de Surveillance de la Corruption et de l’Éthique Professionnelle, (OSCEP), les éléments de Police de la Circulation Routière (Roulages) sont les agents publics de l’État les plus corrompus en République Démocratique du Congo.

Déclaration faite par Saint Augustin Mwenda Mbali, président de l’OSCEP, au cours d’un séminaire organisé par le Réseau des Parlementaires Africains contre la Corruption (APNAC-RDC) le samedi 02 novembre 2019 sur le renforcement des capacités de ses membres.

À en croire l’OSCEP, en deuxième position viennent les douaniers, suivis des inspecteurs judiciaires.

7SUR7.CD

En quatrième position, l’Observatoire de Surveillance de la Corruption et de l’Éthique Professionnelle place les députés.

Le rapporteur de la chambre basse du Parlement, Célestin Musao, a représenté Jeanine Mabunda qui a parrainé cette activité qui s’est tenue au Palais du Peuple.

Lors de la parade tenue le 1er novembre dernier au terrain annexe du stade des martyrs, le chef de la Police de Kinshasa, le commissaire divisionnaire adjoint Sylvano Kasongo avait interpellé les agents de la Police de Circulation Routière, (PCR), sur les abus commis dans l’exercice de leur métier.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*