RDC : Les présumés assassins du député provincial Albert Nsimba aux arrêts (Police)

La Police annonce avoir « mis la main, à Boma (au Kongo Central) sur les suspects impliqués dans » l’assassinat du député provincial Albert Nsimba. Ce coup de filet a été rendu possible grâce aux enquêtes menées par la direction nationale de nouvelles technologies de la Police judicaire qui s’occupe de géo-localisation par satellite des appels téléphoniques afin de traquer, notamment les cybercriminels.

Dans un tweet, la Police nationale congolaise (PNC) précise que « ces présumés assassins, acheminés à Kinshasa, ont été déférés illico presto auprès de l’Officier du ministère public »

Contactée par top congo fm, la Police refuse d’en dire plus parce que « le dossier est déjà au niveau de la justice militaire ».

Le député provincial Albert Nsimba (Photo), suppléant du gouverneur du Kongo Central Atou Matubuana, a été assassiné la nuit du 15 août à sa résidence devant sa femme et ses enfants.

Sur top congo fm , le député provincial Jean-Claude Mvuemba dénonçait « un crime politique et odieux ».

À Mbanza-Ngungu, d’où est originaire le député provincial Albert Nsimba, la population, en colère, a brûlé des pneus et renversé des épaves des véhicules barricadant les routes.

Le PPRD, parti politique pour le compte duquel il était président du groupe parlementaire à l’Assemblée provinciale, l’on a exigé des enquêtes.


Top Congo Fm /provinces26rdc.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*