RDC : Lokondo « le Parlement va voter les trois juges de la Cour constitutionnelle pour éviter le favoritisme »

Henri-Thomas Lokondo, président de l’Union Congolaise pour la Liberté(UCL), au studio de Radio Okapi. Photo John Bompengo

Le vote à bulletin secret, des juges de la Cour constitutionnelle, permet d’éviter le favoritisme, le népotisme et le régionalisme, a affirmé lundi 9 décembre le député national Henri-Thomas Lokondo. Dans une interview accordée à Radio Okapi, il indique que le choix des membres de la Haute Cour ne doit être motivé par la famille politique de la majorité ou de l’opposition.

« On choisit des gens intègres, compétents et de haute moralité politique, sur base des critères légaux et sur base de leurs Curriculum vitae », a souhaité le député Lokondo.

Vendredi 6 décembre, le Parlement a voté et adopté quelques innovations contenues dans le règlement intérieur du congrès.

Les deux chambres du Parlement réunies en congrès ont notamment décidé de choisir les trois juges de la Cour constitutionnelle par vote à bulletin secret.

« Une commission ad hoc va recevoir leurs candidatures, elle va nous faire rapport à la plénière. Celle-ci va entendre les candidats qui vont se vendre et nous allons voter à bulletin secret. Cette procédure leur confèrera une légitimé conséquente, que d’apprendre que les deux présidents des deux chambres se sont retrouvés pour désigner les gens qui vont représenter le Parlement au niveau de la Cour constitutionnelle », a déclaré Henti-Thomas Lokondo, auteur de cet amendement.

Okapi/Provinces26rdc.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*