RDC : l’OMS appelle les jeunes à ne pas perturber le travail des équipes de riposte(Ebola à Beni)

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) appelle les jeunes de Beni au Nord-Kivu à ne pas perturber le travail des agents commis à la riposte de la maladie à virus Ebola. Dans une interview accordée mardi 3 décembre à Radio Okapi, le responsable de la commission Surveillance épidémiologique, Dr Michel Kalongo, demande à ses jeunes de laisser notamment les ambulances et autres agents de santé « sauver des vies. »

Certains piliers de la riposte contre la maladie à virus Ebola n’arrivent plus à fonctionner normalement depuis le début des manifestations des jeunes contre les massacres de civils à Beni il y a treize jours maintenant.

Dr Michel Kalongo, responsable de la commission surveillance épidémiologique à la coordination de la riposte contre Ebola à Beni indique que plusieurs personnes contacts à haut risque ne sont pas suivies à cause de ces manifestations.

« Nous sommes obligés de protéger la population de Beni, et pour protéger cette population, nous sommes obligés de travailler. Même s’il y a l’insécurité on doit travailler pour ne pas laisser que la maladie continue de se propager », affirme Dr Michel Kalongo.

Il reconnait qu’il y a l’insécurité dans la ville et le territoire de Beni, mais il précise qu’il faut travailler pour terminer l’insécurité et la maladie.

A ce jour plus de 800 personnes contacts à haut risque sont signalées dans la zone de santé de Beni et qui restent de ne pas être vaccinées, à la suite de l’insécurité dans cette zone.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*