RDC : L’ONU met l’accent sur la coopération pour la paix et sécurité dans la Région des Grands Lacs

La ministre d’État, ministre des Affaires étrangères, Marie Tumba Nzenza, et M. Haung Xia, Envoyé spécial du Secrétaire général des Nations-Unies pour la Région des Grands Lacs, ont échangé vendredi à Kinshasa, sur les projets susceptibles d’avancer la paix, la sécurité et surtout la coopération dans la Région des Grands Lacs.

Le diplomate onusien a indiqué à l’issue de ces  échanges que le Sommet du Mécanisme régional de l’accord-cadre pour la paix, la sécurité et le développement dans la Région des Grands Lacs qui se tiendra prochainement à Kinshasa, est un moment très important à profiter et par RDC, et par les autres pays de la Région.

Ces dossiers concrets, substantiels visent à promouvoir la paix, la sécurité et surtout le développement.

« Nous allons travailler ensemble pour traduire en action concrète les conclusions et les volontés politiques », a-t-il souligné.

A une question sur le bilan de 10 ans de l’accord-cadre, le diplomate onusien  a indiqué  « Nous avons vécu une année 2019 riche en événements et en évolutions favorables dans la Région des Grands Lacs, et aussi en RDC, surtout à l’est en ce qui concerne la pacification et la sécurisation .Nous avons devant nous une année, ce que nous espérons travailler la main dans la main avec la RDC, avec les autres pays de la Région pour que ça soit une année plus riche, plus réussie ».

A une autre question sur les projets concrets à développer dans la Région des Grands Lacs,   l’envoyé spécial a répondu qu’il faut adopter une approche holistique pour faire avancer tous les dossiers en vue d’assurer la paix, la sécurité, avant de préciser que la main militaire étant indispensable, elle ne constitue pas l’unique solution. Il a noté que la coopération et le développement contribueront plus à une meilleure paix, à une meilleure sécurité, avant de préciser que pour mieux assurer la paix et la sécurité ainsi que la coopération, les pays de la Région doivent s’engager pleinement dans un processus logique de coopération qui privilégie le développement.

« C’est avec les acquis de ce développement que les pays ont plus de moyens  pour mieux faire la paix et la sécurité », a-t-il soutenu.

Le diplomate onusien a. à cette occasion félicité la ministre d’État et le gouvernement congolais pour tous les efforts déployés au cours de l’année dernière pour faire avancer tous les dossiers en ce qui concerne la paix et la sécurité et surtout la coopération dans la Région des Grands Lacs.

ACP/provinces26rdc.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*