RDC : l’UNC salue le renouvellement du mandat de la MONUSCO

Les participants au congrès de l'UNC autour de Vital Kamerhe ( debout, micro à main) ce 28/07/2011 à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Dans une interview accordée vendredi 20 décembre à Radio Okapi, son porte-parole intérimaire, Me Gabin Lulendu, dit espérer que davantage les solutions seront trouvées avec l’implication de la Mission onusienne pour le rétablissement de la paix dans l’est de la RDC.L’Union pour la nation congolaise (UNC) salue la nouvelle résolution 2502 relative au renouvellement du nouveau mandat de la Mission de l’ONU en RDC (MONUSCO).

« Au niveau de l’UNC et de la coalition CACH, nous espérons que des solutions seront trouvés avec l’implication de la MONUSCO pour que finalement la paix revienne dans la partie orientale de notre pays », a affirmé Me Gabin Lulendu.

Le Conseil de sécurité de l’ONU a prorogé jeudi 19 décembre à travers la résolution 2502, le mandat de la MONUSCO et, à titre exceptionnel celui de sa brigade d’intervention, jusqu’au 20 décembre 2020. La MONUSCO « maintiendra un effectif maximum autorisé de 14 000 militaires, 660 observateurs militaires et officiers d’état-major, 591 policiers et 1050 membres d’unités de police constituées. »

Pour Me Lulendu, la diminution du nombre de militaires ou l’augmentation de celui de policiers importe peu.

« Tant qu’on peut résoudre le problème des Congolais en ce qui concerne la sécurité, ce que nous attendons de la MONUSCO ce sont des résultats. Nous lui demandons de renforcer l’appui technique et logistique à accorder aux Forces armés de la RDC, renforcer les renseignements au niveau civil et militaire (…) ; bref, apporter un appui nécessaire aux FARDC », a suggéré le porte-parole intérimaire de l’UNC.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*