RDC : L’Union européenne s’enquiert de conditions de vie des réfugiés centrafricains récemment arrivés au Nord Ubangi

Une délégation des ambassadeurs des pays membres de l’Union européenne a effectué du 23 au 25 mars 2021, une visite à Yakoma et ses environs, dans la province du Nord Ubangi, en vue de s’enquérir des conditions de vie des réfugiés centrafricains récemment arrivés en République démocratique du Congo (RDC) et des populations qui les ont accueillis.

Selon un communiqué du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) reçu lundi à l’ACP, l’objectif de cette mission était de se rendre compte de l’assistance déjà reçue et des besoins exprimés, ainsi que d’évaluer les difficultés et contraintes dans la mise en œuvre des programmes de leur assistance.

La délégation européenne comprenait les ambassadeurs de l’Union européenne (UE), de l’Espagne, du Portugal et de la République tchèque, ainsi que des conseillers de l’ambassade de France et de l’UE.

Sur place, les diplomates européens ont échangé avec les leaders des communautés de réfugiés et de la population hôte ainsi qu’avec les représentants des femmes et des jeunes.

Ils ont ensuite visité le site de Modale situé près de Yakoma, considéré comme un lieu plus sûr où plusieurs milliers de réfugiés seront relocalisés, éloignés des régions frontalières reculées et instables.

La source indique que sur ce site, le HCR et ses partenaires établissent de nouvelles installations pour la distribution d’eau potable et l’assainissement. Ils prévoient aussi d’accroître les infrastructures de santé et d’éducation.

La délégation européenne a, en outre, assisté à la distribution de l’assistance financière du HCR aux réfugiés centrafricains pour leur permettre de répondre aux besoins les plus urgents.

« Malgré leurs ressources limitées, les communautés d’accueil font preuve d’une solidarité exemplaire envers les réfugiés. Les besoins continuent toutefois d’augmenter dans ces régions où les défis d’accès et les contraintes logistiques d’acheminement de l’aide sont importantes », 

a mentionné M. Jean-Marc Châtaigner, ambassadeur de l’Union européenne en RDC qui a conduit cette mission dans le cadre de l’Equipe Europe (Team Europe).

Le nombre de réfugiés arrivés dans 40 différentes localités dans les provinces du Bas-Uele, Nord Ubangi et Sud Ubangi atteindrait désormais 92.000, selon les autorités locales.

Par ailleurs, le HCR et ses partenaires se sont accordés sur la nécessité de déployer des activités d’urgence dans les domaines de l’éducation, l’abri, la santé, la sécurité alimentaire, l’eau ainsi que l’hygiène et assainissement. Les fonds destinés à la réponse humanitaire du HCR sont extrêmement limités et soumis à une forte pression en raison des besoins des réfugiés et des communautés d’accueil, précise-t-on.

Rappelons que plusieurs vagues de réfugiés centrafricains ont quitté leur pays fuyant des violences et l’insécurité qui ont éclatés à l’issue des élections présidentielles et législatives du 27 décembre 2020.

 

ACP/provinces26rdc.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*