RDC : Marie-Olive Lembe Kabila à Bukavu pour apporter son secours aux sinistrés des incendies de Kadutu et Nyamugo(Sud-Kivu)

Marie-Olive Lembe séjourne à Bukavu, chef-lieu de la province du Sud-Kivu, depuis dimanche dernier. Objectif de sa visite, apporter de l’assistance aux victimes des incendies de Kadutu et Nyamugo.

Sous une pluie fine qui arrosait la capitale provinciale du Sud-kivu, Olive Lembe a communié avec la population en faisant une longue distance à pieds sous d’interminables ovations et chansons à son honneur.

Avant de rejoindre son hôtel, l’ancienne first lady a fait une escale au stade de la concorde de Kadutu pour saluer les équipes locales qui s’y affrontaient devant plusieurs spectateurs. Elle a également rendu visite aux fidèles de la paroisse Saint François – Xavier de Kadutu sous bonne escorte des militants et cadres du FCC.

$ 610.000 en faveur des victimes des derniers incendies de Bukavu

À Bukavu, l’épouse de Joseph Kabila a réussi à marquer les esprits de la population grâce à ses interventions humanitaires.

« Je suis de l’opposition mais cette femme m’a toujours séduit par son humilité et sa générosité », nous confiait hier dimanche, un habitant qui chantait à l’honneur de l’ex-first lady. Présidente de l’ONG « Initiatives Plus », Madame Kabila est en mission caritative. Grâce à un appel de fonds lancé au mois d’aout, « Initiatives Plus » a réussi à mobiliser une bagatelle somme de 610.000 dollars américains en faveur des victimes des derniers incendies qui ont ravagé Bukavu.

« Je n’ai pas voulu beaucoup attendre, nous avions ce programme depuis le premier incendie survenu en juillet », explique celle qui ne veut pas être appelée première dame honoraire, « être première dame n’était pas une fonction », martelait-elle jeudi lors d’un briefing avec la presse.

Après le dernier incendie survenu en septembre dernier, Olive Lembe avait dépeché sur place, une mission d’inspection. Le rapport de son équipe technique fait froid dans le dos. Les incendies de Kadutu et Nyamugo n’ont pas été sans conséquences humanitaires. Près de 1.000 ménages passent nuit à la belle étoile et manquent cruellement d’aide.

Olive Lembe qui ne veut pas se substituer à l’État souhaite sauver ce qui peut l’être. Avec les 610.000 dollars récoltés par son ONG, ses équipes ont identifié les besoins des sinistrés et ce lundi, ils pourront recevoir quelques présents des mains de Maman Olive dont les couvertures, des tôles, des vivres et probablement une enveloppe pour couvrir certaines dépenses.

Plusieurs semaines après, il est toujours impossible de visiter la capitale provinciale du Sud-kivu, sans se rappeler ce feu gigantesque qui a laissé notamment des stigmates géants au cœur du quartier défavorisé de Nyamugo, dans la banlieue de Bukavu. Ce bidonville d’habitations en planches collées les unes aux autres a été calciné début septembre par un feu violent qui a détruit plus de 500 maisons.

Entre colère et angoisse, cette ville bordant le lac Kivu à l’aménagement du territoire anarchique a été depuis le début de l’année, la cible de 4 graves incendies qui ont jeté plus de 1.000 ménages dans la rue et le désespoir. Certains pourront retrouver un petit sourire ce lundi, grâce à la générosité de Madame Kabila


ACTU30 /Provinces26rdc

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*