RDC-Meurtre de 11 personnes à Mbau : l’armée demande à la population de ne pas jouer le jeu des ADF

Le porte-parole de l’armée dans la partie grand Nord, le lieutenant Antony Mwalushayi, demande à la population de ne pas se décourager, ni jouer le jeu des criminels des ADF. Il réagissait après le meurtre de onze civils survenu dimanche 20 septembre à Mbau (Nord-Kivu).

Tout en compatissant avec la population victime de la barbarie des rebelles ougandais, le lieutenant Antony Mwalushayi indique que le temps n’est plus à l’accusation.

« Pour la population de Mbau, je leur demande de ne pas se décourager. Se décourager, c’est donner l’occasion à l’ennemi de continuer ses actes. Alors, pour la population de Beni en générale, il faut se mettre dans la tête que, la paix ne viendra pas automatiquement comme un bâton magique. Nous travaillons et l’ennemi aussi essaye de remettre en cause nos efforts. C’est le moment où nous devions nous comprendre mutuellement, c’est le moment où nous devons parler même langage, c’est le moment où nous devons nous dire et nous échanger des informations »

, lance le lieutenant Antony Mwalushayi.

Pour lui, il faut réunir les efforts et les idées pour que dans l’unité, l’ennemi soit définitivement vaincu :

« Ça sera une faute grave si nous nous mettons à nous entraccuser, si nous nous mettons à nous chamailler entre nous parce que ça va faire maintenant le jeu de l’ennemi et c’est ce que l’ennemi veut. Mais, nous devons rester ensemble, nous parler, nous corriger puis affronter l’ennemi qui est en face de nous au lieu de chaque jour s’entraccuser mutuellement. »

Radio Okapi/Provinces26rdc.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*