RDC-Mission de paix au Sud-Kivu : des Banyamulenge récusent Justin Bitakwira et Claude Misare

La communauté Banyamulenge de Bukavu dit désapprouver la présence de Justin Bitakwira et Claude Misare, dans la délégation venue de Kinshasa pour une mission de paix dans la région d’Uvira-Fizi et Mwenga.

Selon elle, ces deux personnes font partie des instigateurs des conflits dans cette région et ne méritent pas de faire partie de cette mission. Ils sont, avec d’autres ceux qui alimentent des discours incendiaires sur base desquels sont perpétrés les massacres des banyamulenge.

Pour la communauté Banyamulenge, Bitakwira est juste animé par sa “boulimie du pouvoir et la phobie d’un chômage politique”; qui le pousse à agiter ses propres groupes armés pour faire croire au chef de l’État qu’il est le seul à éteindre le feu qu’il a d’ailleurs lui-même allumé.

Le député national Claude Misare est quant à lui accusé de toujours tenir des discours qui alimentent une guerre de déracinement de la communauté banyamulenge.

“Nous considérons qu’une mission de pacification devait comprendre des personnalités éprises de paix autre que Justin Bitakwira et Claude Misare. La communauté a donc décidé de récuser les deux personnalités. Elle refuse de ce fait de les rencontrer. Nous les rencontrerons au moment venu en tant que des belligérants” peut-on lire dans cette correspondance.

Cette communauté qui dit réaffirmer sa volonté à faire la paix, ajoute à sa liste noire des personnalités comme l’Evêque d’Uvira, le député Homer Bulakali, Bulambo Kilosho, Pardon Kaliba, Valentin Mubake, …

Elle demande donc au Chef de l’État de trouver un cadre approprié pour négocier la paix entre tous les belligérants à l’Est du pays en particulier dans la région de Fizi, Uvira et Mwenga.

“Nous suggérons au Chef de l’Etat de trouver un cadre approprié pour négocier la paix avec tous mes belligérants à l’Est du pays en particulier dans la région d’Uvira, Fizi et Mwenga”, concluent-ils.

La Prunelle/provinces26rdc.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*