RDC : Mwilanya « Joseph Kabila insiste sur la stratégie de proximité jugée plutôt faible lors de la dernière élection présidentielle »fcc

Joseph Kabila n’est pas satisfait de l’approche utilisée par le Front Commun pour le Congo (FCC) pendant la période des élections de 2018. Réunis à Kisantu pour faire son autocritique, la famille politique de l’ancien président de la République doit proposer autre chose pour les joutes électorales de 2020.

« L’autorité morale invite les participants à réfléchir sur la consolidation de la stratégie de proximité jugée plutôt faible lors de la dernière élection présidentielle », a dit Néhémie Mwilanya au cours de son discours d’orientation à l’ouverture de la retraite politique à Mbuela Lodge.

Il s’agira également de soigner l’image du FCC vis-à-vis l’électorat.

« Il s’agit d’agir de sorte qu’à l’avenir, le FCC, plutôt que d’être perçu à tort ou à raison par une partie de l’électorat comme un mouvement au fil des années laisse croitre la fracture avec la base gagne chaque jour en capital sympathie auprès de la population face à la concurrence avec les autres acteurs politiques sur le terrain », a t-il ajouté.

Dans son discours, il a rappelé que le FCC est la première force politique du pays après les élections. Il espère que cette retraite sera axée sur une réflexion qui va « au-delà des victoires d’aujourd’hui et qui permettra au FCC de se hisser à la hauteur des enjeux futurs ».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*