RDC : Nouvel Élan de Muzito invite Bemba à quitter l’Union Sacrée pour rejoindre « le camp du peuple »

En séjour à Gemena, capitale du Sud-Ubangi, le Secrétaire Général du parti politique Nouvel Élan d’Adolphe Muzito, maître Blanchard Mongomba, a appelé ce jeudi 17 juin 2021 l’ancien vice-président de la République Démocratique du Congo et président national du Mouvement de Libération du Congo (MLC),  Jean-Pierre Bemba Gombo, à quitter l’Union sacrée de la Nation pour rejoindre le camp du peuple (Lamuka, NDLR).

Il l’a dit à l’occasion de l’inauguration du siège du parti Nouvel Élan dans la province du Sud-Ubangi couplée à l’installation officielle du comité provincial dudit parti dans cette partie de la République Démocratique du Congo.

« Faisant allusion à la misère que traverse la population du Sud-Ubangi, Jean-Pierre Bemba étant fils du terroir est obligé de quitter le camp du mal, c’est-à-dire l’Union dite sacrée, pour se ranger dans la bataille qui consiste non seulement à recouvrer la souveraineté de ce peuple mais aussi et surtout à travailler pour le développement et l’amélioration du vécu quotidien de nos entités de base. Or, le bilan actuel de son nouveau partenaire monsieur Tshilombo qui gère par défi, contre la volonté du peuple, démontre à suffisance que quelque soit le miracle qui pourrait être opéré, les indicateurs resteront au rouge », a déclaré, maître Blanchard Mongomba, secrétaire général du Nouvel Élan.

Et de poursuivre : « Notre grand-frère Jean-Pierre Bemba, s’il ne prend pas position dès maintenant après notre appel, il sera malheureusement obligé d’assumer ce bilan macabre. Voilà pourquoi nous l’appelons à quitter ce camp pour rejoindre Muzito et Fayulu qui jusqu’à ce jour ont démontré leur constance dans la résistance en faveur des intérêts de notre peuple confisqués par les nouveaux occupants du Congo. En le faisant, il pourra sauver son image face à la population Congolaise en général et particulièrement face aux filles et fils du Sud-Ubangi ».

Dans la foulée, Il affirme que « le fait pour le leader du Nouvel Élan, Adolphe Muzito, de construire sur fonds propres les sièges devant abriter les services dudit parti dans les 26 provinces du pays chose qui n’a jamais été réalisée par aucun autre parti politique en RDC avant l’arrivée du Nouvel Élan, constitue une preuve que l’initiateur de ce parti se bât réellement pour l’intérêt du peuple partant des entités de base ».

Il sied de signaler que le Secrétaire Général du parti politique Nouvel Élan, maître Blanchard Mongomba, a, au cours de sa mission dans le Grand Équateur, procédé à l’installation des comités provinciaux de cette formation politique dans les provinces de la Mongala et du Sud-Ubangi ainsi que l’inauguration des sièges de cette formation politique à Lisala et Bumba dans la province de la Mongala et à Gemena dans celle du Sud-Ubangi.

 

 

7sur7/Provinces26rdc.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*