RDC-Nyiragongo : assassinat d’un opérateur économique, la société civile alerte sur l’insécurité dans la région

Le volcan Nyiragongo vu de Goma, 2004.

Un opérateur économique de Goma a été tué lundi 13 septembre, lors d’une attaque d’hommes armés sur le tronçon Muharo, entre Rugari et Kibumba, dans le territoire de Nyiragongo, dans le Nord-Kivu. La société civile qui livre cette information, dénonce la recrudescence des attaques sur ce tronçon. Elle indique que des cambriolages des maisons par des hommes armés sont régulièrement enregistrés dans ces villages. 

La société civile de Nyiragongo témoigne que la victime, Georges Castofas, 53 ans, était opérateur économique œuvrant dans le secteur de transport. Il a été tué vers 16 heures, heure locale, alors qu’il revenait de Rutshuru pour Goma à bord de sa moto.

Les criminels auraient emporté son sac et son téléphone et ont abandonné la moto sur le lieu du crime.

La société civile demande un renfort logistique aux Forces armées de la RDC (FARDC) basées sur cet axe pour faire face à cette insécurité grandissante.

Selon le président de la société civile de Nyiragongo, Mambo Kawaya, un autre opérateur économique de Rutshuru a échappé à une attaque au même endroit, il y quelques jours.

Mambo Kawaya demande que des mesures plus adéquates soient prises pour sécuriser les voyageurs sur cet axe.

Plusieurs attaques du genre sont déjà enregistrées sur cet axe de Nyiragongo, entre autres celle qui a couté la vie, en février dernier, à l’ambassadeur de l’Italie en RDC avec une délégation du Programme alimentaire mondial (PAM).

 

Radio Okapi/Provinces26rdc.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*