RDC : Olive Lembe au chevet des victimes d’incendies au Sud-Kivu

Olive Lembe, épouse de l’ex – chef président Joseph Kabila Kabange  et présidente de l’ONG Initiative Plus, a assisté plus de 500 victimes de différents incendies qui ont ravagé la ville de Bukavu, chef – lieu de la province du Sud – Kivu.

Au stade de la Concorde, chaque victime a réceptionné 10 tôles, 2 matelas 300 dollars américains et un pagne [super wax] comme assistance de Olive Lembe.

« Nos constructions ne  rassurent  pas notre avenir et notre sécurité. Si nous respectons les normes urbanistiques comme prévu par la loi, respectons les limites,  c’est une bonne chose, parce que s’il y a promiscuité des parcelles, c’est vraiment pénible, même si c’est par accident ou même un incendie criminel, si les maisons ne sont pas trop proches et entassées les unes sur les autres, le feu peut être maîtrisé et plusieurs maisons ne seront pas touchées. Si le service de cadastre nous fixe les bornes, ayons la sagesse de le  respecter » a dit Mme. Lembe s’adressant aux sinistrés.

Au camp Zaïre où plus de 250 maisons avaient été emportées par le feu, plus de 1000 personnes sont restées sans abri.  l’ex – première Dame a accordé 10 tôles, 2 matelas, pagne super wax et 300 dollars américains. Les bénéficiaires ont exprimé leur satisfaction

 » Pour nous les sinistrés de Camp Zaïre c’est un sentiment de remerciement à Olive Lembe et à Kabila. Personnellement mon école a été consumée par le feu mais aujourd’hui  je viens de recevoir  les tôles pour achever les travaux de la reconstruction de cette école » s’est réjoui Marechal, un sinistré du Camp Zaïre.

« Elle vient de me donner l’habit pour ma femme, les matelas, pour ça je la remercie », a dit Jean – Pierre, un bénéficiaire de Nyamugo.

Ville construite sur un flanc de collines autour du lac Kivu, Bukavu est régulièrement confrontée à des incendies souvent meurtriers et dévastateurs. Le 11 Septembre dernier , plus de 250 maisons étaient parties en fumée.

Quelques mois plus tot , le 30 juin, un autre incendie avait rendu consumé   309 maisons dans la même commune de Kadutu à Bukavu.

Les autorités pointent du doigt les constructions anarchiques et l’alimentation frauduleuse en électricité comme principales causes de tels incendies.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*