RDC : Ramazani Shadary attribue la paternité de la gratuité de l’enseignement primaire à l’ex-président J. Kabila

Le secrétaire permanent du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la démocratie (PPRD) Emmanuel Ramazani Shadary a attribué la paternité de la gratuité de l’enseignement de primaire en RDC à l’ancien président Joseph Kabila.

C’était au cours d’un rassemblement ce lundi 21 octobre 2019 à Lubumbashi (Haut-Katanga) à la veille de l’ouverture d’une réunion sur l’évaluation de l’ex parti présidentiel.

7sur7

« Quand vous écoutez qu’on parle de la gratuité de l’enseignement, sachez que ce notre programme, le programme de Joseph Kabila. La gratuité de l’enseignement est reconnue dans la constitution. Et la constitution a été promulguée par Joseph Kabila Kabange », a-t-il déclaré.

En outre, il a également demandé au gouvernement de doter le ministre de l’Enseignement primaire secondaire et technique (EPST) des moyens pour la mise application de la gratuité.

« Le programme de la gratuité, c’est à nous.Qu’on ne nous l’arrache pas », a-t-il insisté.

Le président de la République Félix Tshisekedi a lancé l’année scolaire 2019-2020 sous le signe de la gratuité de l’enseignement de base dans les établissements publics. Le chef de l’État en a fait son programme phare.

La bataille autour de la paternité de la gratuité de l’enseignement de base au sein de la coalition au pouvoir FCC-CACH, c’est parceque en cas de succès, il y a d’importants dividendes politiques dans la perspective des élections générales de 2023; selon des observateurs.

L’État congolais doit disponibliser plus de 2 milliards de dollars américains chaque année, soit plus 12 millions par mois, pour assurer l’application de cette mesure sur toute l’étendue du pays.

À signaler que l’article 47 de la Constitution pose clairement le principe de la gratuité de l’enseignement de base.

Le Parti du Peuple pour la Reconstruction et le Développement de l’ex-président Joseph Kabila est arrivée lundi 21 octobre à Lubumbashi dans la province du Haut Katanga. Le secrétaire permanent du PPRD Emmanuel Ramazani Shadary accompagné de plusieurs cadres du parti a indiqué que l’objectif est de procéder à une évaluation des activités du parti au regard du « contexte institutionnel nouveau et face également au nouveau paysage politique ».

D’après lui, « le PPRD va aussi faire des projections pour que ce parti politique demeure la première force politique de la RDC ».

Emmanuel Ramazani Shadary est au micro de Jean Ngandu.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*