RDC-Sud-Ubangi : Bemba appelle le gouvernement provincial à dialoguer avec les transporteurs routiers pour résoudre la crise

Jean-Pierre Bemba Gombo a appelé, le samedi 08 mai 2021, le gouvernement provincial et les transporteurs routiers du Sud-Ubangi au dialogue pour résoudre la crise entre les deux parties. 

Cet appel du président national du Mouvement de Libération du Congo (MLC) est consécutif au manque de collaboration entre le gouvernement provincial et les transporteurs routiers. Ces derniers poursuivent tout de même avec leur mouvement de grève pour « protester contre la mauvaise gestion des fonds générés par le péage routier et le mauvais état des routes » dans ladite province.

« Je suis en train de suivre de près la situation qui prévaut dans la province suite aux revendications des transporteurs [routiers, Ndlr]. Je suis informé de leur manifestation et le désordre qui a eu lieu. J’appelle le gouvernement provincial et les transporteurs routiers au dialogue pour que la paix revienne entre les deux camps. Ils doivent s’entendre. La solution ne peut être trouvée que dans le dialogue entre les transporteurs routiers et les autorités gouvernementales. Je demande qu’on prenne en compte leurs revendications mais ils doivent aussi comprendre que nous avons besoin de la paix dans la province », a déclaré Jean-Pierre Bemba dans un message téléphonique radiodiffusé.

Bien avant ce message de Jean-Pierre Bemba, le président fédéral de son parti au Sud-Ubangi 1, Félix Mbondo, a menacé le même samedi d’appeler la population à marcher si le gouvernement provincial ne trouve pas solution à la grève des transporteurs routiers du Sud-Ubangi dans les prochaines 48 heures.

Pour rappel, les transporteurs routiers du Sud-Ubangi ont suspendu leurs activités depuis le 1er mai dernier. Ils ont décidé de garder leurs engins à la maison jusqu’à ce qu’une solution soit trouvée à leurs revendications.

Le président de l’association des transporteurs pour le développement du Sud-Ubangi, Mony Alunga est aux arrêts depuis le 04 mai dernier pour trois chefs d’accusation à savoir : « association des malfaiteurs ; destruction méchante et coups et blessures volontaires ».

Le gouvernement provincial du Sud-Ubangi a suspendu l’association des transporteurs routiers jusqu’à nouvel ordre. Il a également interdit à une vingtaine d’opérateurs économiques d’exercer leurs activités sur toute l’étendue du Sud-Ubangi.

Sud-Ubangi : Jean-Pierre Bemba appelle le gouvernement provincial à dialoguer avec les transporteurs routiers pour résoudre la crise

-

Jean-Pierre Bemba Gombo

Cela fait une dizaine de jours que les transporteurs routiers de la province du Sud-Ubangi ont pris l’option de garer leurs engins. Une décision qui préjudicie la province, face à laquelle, Jean-Pierre Bemba Gombo, invite le gouvernement provincial à les rencontrer pour un dialogue en vue de résoudre la crise.

Dans un message radiodiffusé, le président du Mouvement de libération du Congo (MLC) affirme suivre cette situation de près suite aux revendications des transporteurs. ”Je suis informé de leur manifestation et le désordre qui a eu lieu. J’appelle le gouvernement provincial et les transporteurs routiers au dialogue pour que la paix revienne entre les deux camps… Je demande qu’on prenne en compte leurs revendications mais ils doivent aussi comprendre que nous avons besoin de la paix dans la province ».

Il sied de rappeler que les transporteurs routiers du Sud-Ubangi ont suspendu leurs activités depuis le 1er mai dernier. Ils ont décidé de garder leurs engins à la maison jusqu’à ce qu’une solution soit trouvée à leurs revendications.

En revanche, le gouvernement provincial du Sud-Ubangi a également suspendu l’association des transporteurs routiers jusqu’à nouvel ordre, interdisant à une vingtaine d’opérateurs économiques d’exercer leurs activités sur toute l’étendue du Sud-Ubangi.

7SUR7/MCP/Provinces26rdc.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*