RDC : Sylvano Kasongo met en garde Fayulu et Muzito(Marche de Lamuka)

Le chef de la police de Kinshasa a rappelé jeudi qu’il n’y a pas de marche vendredi 17 janvier 2020.Dans un communiqué transmis jeudi 16 janvier à Ouragan FM, le commissaire provincial de la Police ville de Kinshasa, Sylvano Kasongo Kitenge met en garde les organisateurs la marche et promet de disperser tout atroupement « non justifiée » de plus de 10 dix personnes.

-Sylvano Kasongo prévient que la police va appliquer la décision du gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka qui n’a pas pris acte de la marche dite « de deuil et d’indignation » projétée par Martin Fayulu le 17 janvier, jour de la commémoration de la mort de l’ancien premier ministre et héros national, Patrice-Emery Lumumba.

Le commissaire divisionnaire adjoint rappelle  » qu’aucune marche ne sera organisée dans la ville de Kinshasa le vendredi 17 janvier 2020. Cette date est dédiée à la commémoration de la mort du héros national Patrice Emery Lumumba », peut-on lire dans le communiqué « .

Le chef de la police assure que ses éléments fairont usage de tous les moyens légaux à leur disposition pour empêcher tout trouble à l’ordre public.

« Toute violence, d’où qu’elle vienne, sera sévèrement repoussée. La police utilisera tous les moyens légaux à sa disposition pour maintenir l’ordre public et protéger les personnes et leurs bien qui sont souvent vandalisés lors des marches illégales », a-t-il martélé.

Cependant pour les organisateurs, la marche aura bel et bien lieu. Dans une interview accordée mercredi 15 janvier à Ouragan FM, le Secrétaire Général du Nouvel Elan et Porte-parole du Coordonnateur de Lamuka, Stève Kivwata a affirmé qu’il ne revient pas au Gouverneur Gentiny Ngobila de juger de l’opportunité de cette marche, qui du reste est organisée pour exprimer l’indignation contre la Balkanisation du Congo.

Ouragan Fm /provinces26rdc.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*