RDC-Tanganyika : plusieurs maisons incendiées à Nyunzu lors d’un affrontement entre deux groupes de miliciens Twas

Une vue aérienne d'un quartier du territoire de Manono, 450 km au Sud Ouest de Kalemie (Katanga/RDC)

Deux groupes de Twas se sont affrontés mercredi 19 aout,  au village Matongo, situé à 18 kilomètres de la localité minière de Kisengo, dans le territoire de Nyunzu. Selon des sources locales, les assaillants venus de Kilunga, Kalima et Kahendwa reprocheraient à leurs frères de Tribus le fait de vivre en harmonie avec les bantous. Plusieurs habitations ont été incendiées, un nombre indéterminé de blessés, et des arrestations parmi les assaillants.

Ces sources renseignent que  deux combattants Twas sont à l’heure actuelle dans un cachot de la localité minière de Kisengo.

Ils appartiennent à un groupe de miliciens Twas qui ont attaqué mercredi la localité Matongo où vivent leurs frères des tribus.

« Les milices de Kalima, Kahendwa et Kilunga sont venues attaquer la localité de Matongo, Nord-Lukuga. Ils ont attaqué leurs frères en disant qu’ils veulent peut-être pour entrer maintenant pour déranger la population, voler certaines choses », a témoigné un habitant de Kisengo :

Les forces de sécurité seraient intervenues pour rétablir l’ordre après que plusieurs habitations aient été incendiées.

Il y aurait également plusieurs blessés, rapporte ces sources.

Selon les habitants de ce village, cet affrontement fratricide est révélateur de la mésentente entre les membres de cette ethnie. D’un côté ceux qui veulent poursuivre des violences contre les bantous et de l’autre ceux qui ont choisi la cohabitation pacifique entre les communautés.

Aucune autorité administrative dans le secteur n’a pu confirmer ou infirmer toutes ces informations.

 

Radio Okapi/Provinces26rdc.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*