RDC-UDPS : Paul Tshilumbu accuse le duo Kabund – Kabuya de détournement de 500.000 dollars

La réplique de la Dynamique pour sauver l’UDPS n’a pas tardé, aussitôt après la déclaration des 4 fédérations de l’UDPS soutenant le tandem Kabund et Kabuya.

Paul Tshilumbu,une des figures de proue de cette structure,créée au lendemain du limogeage de Jacquemin Shabani à la tête de de la cellule électorale de l’UDPS, a accusé Jean-Marc Kabund de manipuler les fédérations de l’UDPS pour cacher son forfait.

Selon Paul Tshilumbu, Jean-Marc Kabund et Augustin Kabuya ont détourné plus de 500.000 dollars de l’UDPS.

Ces fonds, provenant des cadres du parti en fonction,a-t-il fait savoir, sont gérés de manière opaque par l’équipe dirigeante actuelle de l’UDPS.

Paul Tshilumbu a fait savoir que le président de la République , les ministres, les conseilles et les députés issus de l’UDPS versent un dixième de leur salaire dans la caisse du parti.

« Malheureusement, cet argent, qui devait servir au fonctionnement du parti, entre dans la poche de Kabund et Kabuya »,a- t-il déploré,relevant notamment que l’UDPS est obligé de louer des chaises pour organiser ses activités.
Ce député de l’UDPS a , une fois de plus, à Jean-Marc Kabund de démissionner, après avoir dressé un bilan négatif de sa gestion à la tête du parti.

Paul Tshilumbu a illustré cet échec par les résultats de l’UDPS aux dernières élections, avec 32 députés sur 500, un seul gouverneur et aucun sénateur. Pour lui, il est temps de réorganiser le parti pour la bataille électorale de 2023.

L’UDPS connaît une révolution de palais menée par le trio Jacquemin Shabani , Peter Kazadi et Paul Tshilumbu. Ces hauts cadres de l’UDPS ne jurent que par l’éviction de Jean-Marc Kabund et envisagent même des poursuites judiciaires contre le président intérimaire de l’UDPS, à qui il est reproché de s’accrocher à ce poste.

MEDIA CONGO PRESS /provinces26rdc.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*