RDC : “un courant politique nouvellement créé pour accompagner Félix Tshisekedi dans la réussite de son mandant ( République )

Un nouveau courant politique a vu le jour ce samedi 16 février 2019 à Kinshasa. Il s’agit de “République”, qui se définit comme libre de tous les carcans politiques ou des structures traditionnelles de la vie politique congolaise.

Selon Tony Eloho, membre de cette association sans but lucratif, l’idée fondamentale de “République” est de constituer une force de propositions au profit des institutions du pays en vue de l’amélioration des conditions de vies de la population.

“Notre mouvement réunira les fils et les filles du Congo ayant en partage le souci de contribuer à la consolidation des idées républicaines. Le mouvement République n’est pas un parti politique ni un regroupement politique. C’est une association qui a la mission de réunir les acteurs de différents horizons politiques (FCC, CACH, LAMUKA) ainsi que de la société civile autour de l’idéal de la promotion des valeurs républicaines”, a indiqué Tony Eloho.

Pour sa part, Dady Tshisuaka a précisé que leur courant politique poursuit deux objectifs principaux notamment accompagner le quinquennat du président de la République et moraliser la vie politique au travers de la promotion des valeurs républicaines.

“Cet accompagnement se traduira par les différentes actions et propositions qui seront soumises à sa haute autorité ainsi qu’à celles des autres institutions nationales et provinciales. Loin de tout clientélisme, le mouvement République se mettra au service de l’institution président de la République en lui apportant toute son expertise dans les secteurs clés du développement”, a déclaré Dady Tshisuaka.

Pour le mouvement “République”, le soutien au chef de l’État Félix Tshisekedi est une nécessité républicaine loin de tout débat partisan.

Précisons par ailleurs que la laïcité, la liberté, la redevabilité, la solidarité, la justice, le travail et l’alternance sont selon les créateurs de “République”, leurs valeurs.

Dès le mois de mars prochain, le mouvement “République” organisera les états généraux de la République, pour faire une évaluation multisectorielle de la gestion du pays de 1960 à nos jours, en vue de soumettre des propositions au chef de l’État pour la gestion et le développement du pays.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*